- Le
- Office
- CidiLait.com
- Blanc
Plus...
Suivez l’actualité du Cochon du Pays de Rance, consultez notre page Facebook
Nous Ecrire

Inscription gazette

MusiqueVous écoutez Mr Roux, coup de coeur musical de la ferme.


Accueil > Les vaches > Le lait

Le lait et l'homme

      Le lait est le fruit  d'une fabrication complexe, la vache doit être en parfaite santé et bénéficier des meilleures conditions de vie possible pour " travailler " au mieux le nectar blanc dont la qualité doit être irréprochable. L'alimentation de la vache tient ici un rôle déterminant : le type de fourrage, les aliments de complémentation pour un bon équilibre alimentaire, la conservation (si c'est le cas !) sont des points cruciaux. voir aussi alimentation

     La conception des bâtiments a aussi son importance sur l'hygiène: une bonne paille et un asséchant (ici le mistral)assurent une bonne hygiène. Le bon réglage de la machine à traire cumulés avec la compétence et le travail de l'éleveur : voilà d'autres paramètres qui déterminent aussi la qualité bactériologique et gustative du lait.

Les yeux extérieurs   

Des services extérieurs comme le contrôle laitier, le groupement de défense sanitaire ou encore le vétérinaire, apportent un regard extérieur sur l'élevage. Leurs  conseils nous permettent d'améliorer  les pratiques dont la routine peut masquer les dérives, en cas de pépins ils sont des alliés indispensables.



Des précautions au quotidien

Vigilance renforcée

     Parce qu'un animal peut aussi être malade (voire aussi maladies des bovins), une vigilance toute particulière est portée sur la présence de résidus d'antibiotiques ou autres médicamentsdans le lait(considéré comme une fraude sanctionnée) Une infime quantité provenant d'un seul élevage conduit obligatoirement à la destruction du contenu d'une citerne de camion (25000 litres). Les animaux ayant besoin d'un traitement antibiotique (pour une mammite par exemple) sont bien identifiés (par un ruban) et voient leur production jetée pendant le traitement et le délai d'attente préconisé. Voir aussi maladies


Le lait, notre allié au quotidien


Le lait et la santé !


     Que ferions-nous sans le pétrole noir ? Pourtant l'homme devra sans doute un jour apprendre à s'en passer, son pétrole blanc est assurément le lait et en particulier celui  de la vache parce que le plus abondant et le moins coûteux. On peut aisément affirmer qu'il est l'aliment le plus complet  à notre disposition. Une naissance assure la production de lait d'une vache (voire velage)

     Le lait contient environ 87% d'eau, ce qui lui permet de contribuer de manière significative à l'apport hydrique journalier mais surtout il fournit de nombreux nutriments nécessaires au fonctionnement de l'organisme:

  • des protéines d'excellente valeur nutritive, qui de plus, contiennent tous les acides aminés indispensables,
  • des lipides,
  • des glucides,
  •  des sels minéraux (calcium, phosphore...),
  • des vitamines (B1, B2, B9 et B12, A et D),
  • et des oligo-éléments.
     Le lait et les produits laitiers sont les aliments les plus riches en calcium. Le lait en contient 120 mg pour 100 ml. La plupart des autres aliments, même ceux que l'on considère comme relativement bien pourvus en calcium, en contiennent beaucoup moins (35 mg/100g en moyenne dans les légumes frais, 20 à 40 mg/100 g dans les agrumes).

Les avantages du calcium du lait


     Tout le monde est d'accord: le lait est source de calcium. Mais il est en plus parfaitement assimilé par notre organisme. Facilement absorbé au niveau intestinal (on parle de "bio disponibilité"), il passe ensuite dans le reste de l'organisme et va notamment se fixer sur les os. Cette bio disponibilité est la particularité du calcium laitier, reconnu comme le calcium "de référence".

     Mais ce n'est pas tout ! Dans le lait, il y a des nutriments qui vont rendre son absorption encore plus efficace. Les protéines, le lactose (sucre du lait), la vitamine D et le phosphore vont s'allier au calcium laitier pour qu'il soit assimilé encore plus facilement. Une équipe de choc au service de votre organisme !


      Le lait transmet aux autres produits laitiers ses qualités nutritionnelles. Mais les fromages, les yaourts, les laits fermentés, le beurre et la crème possèdent chacun des qualités spécifiques.  Les fromages sont les champions de la teneur en calcium. Les fromages à pâte pressée cuite (emmental, comté, beaufort..) contiennent plus de 1 g de calcium pour 100 grammes de produit, un taux record ! Ils  sont également riches en vitamines du groupe B.

     Les yaourts et les laits fermentés contiennent des ferments lactiques qui ont "prédigéré" le lait. Résultat : une excellente digestibilité, et un impact bénéfique sur la flore intestinale.

      Le beurre est un concentré des matières grasses du lait. Support des vitamines A et D, le beurre est, de tous les aliments, celui qui contient le plus de vitamine A, juste après le foie. Ainsi, 25 grammes de beurre assurent 25% des besoins quotidiens de l'adulte en vitamine A. Les domaines où intervient la vitamine A sont nombreux: croissance, mécanisme de la vision, vitalité de la peau, résistance aux infections, etc.


      La crème aussi apporte des vitamines A et D. Avec ses 15 à 30% de matière grasse, elle est la moins grasse des corps gras.

Source  cidilait.com, le site du Centre interprofessionnel de documentation et d'information laitières.. Pour en savoir plus.
Accueil - Plan du site