- Le
- Office
- CidiLait.com
- Blanc
Plus...
Suivez l’actualité du Cochon du Pays de Rance, consultez notre page Facebook
Nous Ecrire

Inscription gazette

MusiqueVous écoutez Mr Roux, coup de coeur musical de la ferme.


Accueil > Les vaches > Batîments
      Un bâtiment pour loger des animaux est  conçu pour assurer le confort optimum afin que ses occupants  puissent répondre aux attentes de productions de l'éleveur : c'est donnant - donnant !
Ce confort des animaux implique en général celui de l'éleveur pour qui  les conditions de travail sont aussi importantes que ce soit pour la pénibilité du travail et  le temps de ce travail, la mécanisation du travail répond à ce dernier objectif.

Un bâtiment fonctionnel doit répondre tous ces critères  mais ce n'est pas tout :

Maîtrise des déjections
 
Depuis plusieurs années l'environnement est devenu un paramètre incontournable dans la conception des bâtiments d'élevage, c'est en effet ici que commence la maîtrise des déjections qui, non gérées, peuvent être sources de pollutions.(voire aussi fin de page)
                                           Déjections durables !
      La gestion des déjections des animaux se raisonne de manière globale : présence en bâtiment, manutention, stockage, épandages et valorisation par les cultures. Comme indiqué ailleurs tous les critères de fonctionnement d'une ferme, de l'alimentation des animaux à celle des plantes, sont intimement liés.
Ces déjections ne sont pas à considérer comme  des déchets mais bien  comme une  richesse : c'est tout l'art d'un recyclage...durable. Les fumiers et lisiers sont en effet des engrais naturels peu coûteux et non problématiques d'un point de vue environnemental s'ils sont utilisés de manière raisonnée. Voire aussi les cultures

Les bâtiments de la moinerie


Stabulation vaches

     La stabulation de la ferme (à gauche) a été construite en 1991. A ce moment l'environnement ne préoccupait pas trop la société,  nous avons  d'emblée fait le pas d'anticiper ce défi qui nous préoccupait déjà. Cette construction s'est  accompagnée de celle d'une fosse (à droite) et fumière (premier plan) voire aussi ci-dessous.
     La stabulation est conçue pour à la fois être un lieu de résidence  à temps plein des animaux  soit 3 mois dans l'année,  à temps partiel avec sortie le jour pendant 2 mois et enfin  " self service " sans couchage  le reste du temps, la ration alimentaire distribuée en bâtiment étant alors déterminée  par la production des prairie.

     Avec le temps, et après transformation le couchage a donc évolué vers une stalle individuelle. Les animaux dormaient auparavant sur une litière accumulée ou le risque contamination de la mamelle était plus important (les mammites sont désormais rares). Ce type d'installation consomme moins de paille et permet une réduction de l'astreinte quotidienne. (Le raclage quotidien étant en partie mécanisé)
     Outre la chambre , la partie alimentation se compose d'une auge avec à l'avant le passage du tracteur et à l'arrière celui des animaux  aussi appelé couloir d'exercice  aussi  raclé  quotidiennement.
Aménagements  et Contention

Dans l'agencement d'un bâtiment l'aspect contention est pris en compte.
Lorsqu'ils sont en stabulation les animaux " déjeunent " aux cornadis, un lieu propice au blocage des animaux permettant une intervention mineure (palpation, piqûre etc....). Lors des chaleurs les animaux doivent être isolés afin de permettre l'intervention de l'inséminateur.


Surveillance des animaux à tout moment du jour et de la nuit et de partout...même sur votre site web préféré

        Entre la partie traite et couchage se situe un local dit de "vêlage" qui permet d'isoler les animaux à la mise bas, il permet une meilleure surveillance (par vidéo depuis la maison ou internet grace au système Detecvel ). Ce local assure à la future maman une certaine tranquillité.
Malgré tout un contact visuel avec les collègues rassure l'animal isolé et attire du coup la curiosité au moment de la naissance.

 

 

La Salle de traite

Construite après la stabulation  en 1995, comme son nom l'indique c'est le bâtiment incontournable de la ferme. Relié à la stabulation par le couloir d'exercice. Attenante à la salle de traite, la laiterie a toute son importance, elle doit être facilement accessible pour le camion du laitier : la place, la propreté et la stabilité du terrain sont importants.


La salle de traite a été conçue pour être agréable aux animaux et fonctionnelle que ce soit pour le bon déroulement de la traite et pour la facilité d'entretien (hygiène). Nous avons aussi accordé chez nous une importance toute particulière à la consommation d'eau. Voire aussi la traite

Recyclage de l'eau

     Le lavage d'une machine à traire et du local de traite sont réalisés 2 fois par jour, entraînant une consommation importante d'eau. Un système de triage des eaux de lavage de la machine permet la récupération  de l'eau peu souillée pour le lavage des quais de traite (cycle rinçage-lavage- rinçage, l'eau du premier rinçage chargée en lait étant directement envoyée à la fosse). Chez nous c'est une économie de 150 m3 d'eau et autant de capacité de stockage avant épandage qui est gagné.

Les Bâtiments  veaux et   génisses

     Les veaux sont retirés rapidement de leur mère afin de limiter le stress de la séparation.  Ils sont installés  dans des cases  individuelles pour une période de quinze jours pour les mâles (ensuite vendus) et jusqu'au sevrage vers l'age de deux mois pour les femelles, avant de prendre un peu plus d'aise dans des cases plus grandes et en compagnie des copines futures collègues de travail!  voire aussi le velage



    

     Accès facile à la nourriture et hygiène parfaite des locaux avec paillage abondant et une toiture laissant passer le soleil lorsqu'il est présent! (photo) constituent les socles importants du bien être animal que nous ne pouvons que cautionner! Suivant la période  de naissance des animaux, vers l'age d'un an, en fin de printemps arrive le grand moment de la sortie en pâturage...  Voire aussi les jeunes

Fosse et fumière

     Ces équipements de stockage sont rendus obligatoires dans le cadre de la lutte contre les pollutions. Le principe de base est fort simple : stocker les effluents afin de pouvoir les épandre au moment où les cultures en auront besoin afin de limiter les pertes par lessivage. De cette logique a été tirée un calendrier d'épandage qu'il convient, à juste titre, de respecter. C'est tout l'intérêt de l'agriculteur de ne pas gaspiller les éléments nutritifs de la future culture !
Chez nous  fosse et fumière sont contiguës et couvertes. (Limitation de dilution par l'eau de pluie et meilleur qualité des fumiers).


Le Dexel
     Derrière ce terme technique et purement administratif se cache un diagnostic obligatoire réalisé sur chaque ferme qui  permet de dresser un inventaire précis des animaux et moyens de gestion de leurs effluents (bâtiments, fosse et fumières) existants. Le bilan final à pour objet de fixer les points négatifs et  de  suggérer des solutions de " mise aux normes ".  Les améliorations éventuelles très cadrées sont aidées par les pouvoirs publics dans le cadre de PMPOA (plan de maîtrise des pollutions d'origines agricoles)  Une gestion annuelle est ensuite assurée, en relation avec les effectifs, afin de réaliser le plan de fumure prévisionnel (voire aussi les cultures)
Accueil - Plan du site